FASHION STORY: LA PETITE HISTOIRE DU BOB

LA PETITE HISTOIRE DU BOB

Glorifié puis longtemps boudé, ce couvre-chef, à mi-chemin entre le chapeau et la casquette, connaît cet été un retour de hype. Focus sur ce hit estival qui est déjà sur toutes les têtes.

UN PASSÉ MILITAIRE

Destiné à l’origine aux pêcheurs irlandais, le bob s’est vu pendant la Seconde Guerre mondiale servir dans l’armée américaine. Couvrant la tête sans gêner la vue, il devient l’accessoire fétiche des pilotes de planeurs. C’est d’ailleurs de ce passé militaire qu’il tire son nom : ces soldats venus de l’ouest étaient surnommés « Robert » (dont le diminutif est Bob) par les Français.

UNE VEDETTE DU TOUR DE FRANCE

Après la guerre, il quitte l’uniforme pour retourner au civil. Il apparaît sur le tour de France, popularisé par la marque Ricard qui distribue des modèles – revisités avec ses couleurs – à tous les spectateurs. Il devient dès lors l’apanage du campeur, complétant souvent la panoplie « short-claquette » du parfait touriste. Une image populaire avec laquelle joue le personnage de Raoul Duke, joué par Johnny Depp, dans le film Las Vegas Parano. Un anti-héros devenu culte et dont le combo « chemisette à fleurs et bob » est entré dans le répertoire de la pop culture.

UN HIT HIP-HOP

Début des années 1980, ce sont les rappeurs new-yorkais qui s’entichent du couvre-chef. Il devient même indissociable du groupe Run-DMC qui s’approprie un modèle signé Kangol. Devenu cool, le bob coiffe alors les stars du hip-hop les plus en vue (des membres de Public Ennemy à Ja Rule) puis celle des cool kids désireux de ressembler à leurs idoles.

UN ACCESSOIRE VERSATILE

En 2014, il signe son retour, se payant la couverture du magazine Lui où il habille une Rihanna dénudée. Redorant son blason, il suscite dès lors l’intérêt des designers qui le remettent au goût du jour en puisant dans son passé militaire ou dans ses origines street. Revisité en version chic, cool ou workwear, il s’adapte à tous les styles et les envies mode, s’érigeant au rang d’accessoire le plus hot du moment.